Les « 18 commandements du manifestant » de Lazhari Labter

Les « 18 commandements du manifestant » de Lazhari Labter

Le journaliste et écrivain algérien, Lazhari Labter, a partagé sur son compte Facebook, Les 18 Commandements du marcheur pacifiste et civilisé, à l’intention des algériennes et des algériens qui ont occupé les rues du pays, vendredi dernier.

Voici le texte original :   

« 1- Pacifiquement et tranquillement je marcherai,

   2- En Homme digne et civilisé je me comporterai,

   3- D’eau et de vinaigre je me munirai (pour se nettoyer le visage en cas de tirs de gaz lacrymogènes, NDLR),

   4- A aucune provocation je ne répondrai,

   5- Les baltaguias (nom donné aux casseurs payés par le pouvoir pour créer des violences) j’isolerai et à la police je les remettrai,

   6- Pas une pierre je ne jetterai,

   7- Pas une vitre je ne briserai,

   8- Pas un mot déplacé je ne prononcerai,

   9- Aux personnes et aux biens je ne toucherai,

   10- Au policier et au gendarme je sourirai,

   11- À la femme, une rose j’offrirai,

   12- À celui qui a soif, mon eau je partagerai,

   13- Sur les vieux, les femmes et les enfants je veillerai,

   14- Avec détermination je marcherai,

   15- Contre vents et marées j’irai,

   16- Digne héritier des Novembristes (militants indépendantistes algériens de la première heure, qui déclenchèrent l’insurrection anticoloniale le 1er novembre 1954) je serai,

   17- Après la marche, les rues et les places je nettoierai,

   18-Au monde qui m’observe, une leçon je donnerai et un exemple je serai,

Car je sais que La Liberté au bout du chemin m’attendra et dans ses bras ouverts elle m’accueillera. ».

Le texte a été traduit par la suite en arabe algérien, arabe littéraire et tamazight par Said Mehdaoui, Ahmed Benferhat et Baha Mansoub.

LittératureAlgérienne.com

COMMENTS