Kamel Daoud : « Le mur de la peur a été cassé »

Kamel Daoud : « Le mur de la peur a été cassé »

L’écrivain algérien, Kamel Daoud, s’est exprimé concernant les marches organisées sur tout le territoire national, hier 01 mars 2019, dans une intervention sur radio française RTL.

« Les Algériens sont fatigués. Ils ne veulent plus voir leurs enfants traverser la Méditerranée sur des bateaux de fortune et mourir au large. ».

« Le mur de la peur a été cassé… Le principal changement, c’est le fait que les gens n’ont plus peur. Ce qu’on appelle communément le mur de la peur a été cassé et c’est extraordinaire de sentir cette sorte de frisson, d’enthousiasme, cette sorte de joie. ». « Les gens ne se sentent plus terrorisés, et je choisis bien mon mot.  Je pense que l’écrasante majorité des Algériens ne reculeront plus. Mais d’un autre côté, le régime n’a pas de sortie de secours, pas de plan B pour le moment,et la tentation de la violence est là. ».

LittératureAlgérienne.com

COMMENTS