Koukou éditions boycotte le Maghreb-Orient des livres à Paris

Koukou éditions boycotte le Maghreb-Orient des livres à Paris

Le directeur des éditions Koukou, Arezki Aït Larbi, a publié un communiqué pour annoncer le boycotte du Maghreb des livres qui s’est déroulé le 8, 9 et 10 février à l’Hôtel de ville de Paris, pour « traitement humiliant » envers les auteurs de la maison d’édition.  

Le responsable des éditions  Koukou a énoncé les raisons ayant conduit à ce boycotte ; « A 15 jours du Maghreb des livres, KOUKOU Editions est informé que l’invitation de Hadjira OUBACHIR est annulée, faute de réponse dans les délais au mail de l’organisateur ; un mail qu’elle n’a, par ailleurs, jamais reçu ! ». 

Une même déconvenue avait été enregistrée, lors de l’édition 2016, « Zoulikha BEKADDOUR, auteure de « Ils ont trahi notre combat », a été invitée, avant de se voir refuser la prise en charge au prétexte qu’elle n’aurait pas répondu dans les délais au courrier des organisateurs. ». 

Pour rappel, les éditions Koukou avaient déjà dénoncé, il y a quelques mois, un autre événement littéraire, le Salon International du Livre d’Alger (SILA) 2018. Les responsables de la maison d’édition avaient dénoncé une tentative de censure de deux ouvrages ; Les derniers jours de Muhammad, enquête sur la mort mystérieuse du Prophète, de l’écrivaine tunisienne Hela Ouardi et Démoctaturia, des événements d’Octobre 88 au 4e mandat de l’avocat algérien, Mokrane Aït Larbi.

LittératureAlgérienne.com

COMMENTS