Calligraphie moderne au Festival Samaâ soufi

Calligraphie moderne au Festival Samaâ soufi

L’exposition d’arts plastiques et de calligraphie moderne, organisée à la maison de la culture Houari Boumediene de Sétif, en marge du festival international du Samaâ soufi, a suscité mardi l’intérêt des visiteurs.

Cette exposition comporte 38 œuvres conjuguant des peintures abstraites et des œuvres calligraphiques signées par le plasticien Mohamed Achour, diplômé de l’école des beaux-arts de Sidi Bel Abbès, et 40 autres par le calligraphe sétifien Abdelouahab Khenif offrant au visiteur un voyage dans l’univers infini de la calligraphie arabe et des couleurs.

La manifestation a été embellie par 4 copies du saint coran enluminées manuellement dont l’une de 604 pages a nécessité à son enlumineur 8 ans de travail pour être finalisée, alors que la seconde de 180 pages a nécessité 5 ans et la troisième, écrite dans le style calligraphique turc, a été enluminée pendant 6 ans, selon les explications données à l’occasion.
Selon le responsable de l’exposition, Abdelhafid Kadri, celle-ci a été initiée dans le cadre de la 7 ème édition du festival international de Samaâ soufi qui se tient à Sétif du 27 au 30 janvier courant.

APS

COMMENTS