Deux écrivains algériens présélectionnés pour le Prix international de la fiction en arabe

Deux écrivains algériens présélectionnés pour le Prix international de la fiction en arabe

Les œuvres des deux auteurs algériens, Habib Sayah ainsi que Waciny Laredj, font partie de la liste des 16 romans retenus pour le Prix international de la fiction en arabe (IPAF).

Il s’agit du roman, Moi et Haïm, du romancier, Habib Sayah, édité aux éditions Mim ainsi que Le nuit de May Ziadé de l’écrivain et critique littéraire, Waciny Laredj, édité chez Dar Al Adab.

Une bonne nouvelle pour les deux écrivains algériens qui peuvent prétendre à la plus importante distinction littéraire du monde arabe.

Une deuxième sélection, de seulement six romans, sera annoncé le 05 février prochain.  

Pour rappel, le Prix international de la fiction en arabe est dotée d’une récompense financière de 110.000 $ offert par les Émirats arabes unis.

Le lauréat reçoit 50.000 $ et les six autres écrivains dont les romans ont été sélectionnés recevront 10.000 $ chacun.

LittératureAlgérienne.com

COMMENTS