Mihoubi mise sur les concours d’écriture pour détecter les talents

Mihoubi mise sur les concours d’écriture pour détecter les talents

Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, a insisté, mardi à Ain Témouchent, sur l’organisation de concours d’écriture créative pour détecter des talents.

Visitant une exposition culturelle et créative à la maison de la culture du chef-lieu de wilaya, le ministre a fait savoir qu’un concours, « Aqlam Biladi » (Plumes de mon pays), est organisé au niveau national pour découvrir des talents en écriture à parrainer et à accompagner.

« Il faut organiser des concours similaires au niveau de la bibliothèque principale de lecture, en collaboration avec la direction de l’éducation », a-t-il souligné à ce propos en marge des festivités célébrant le Mawlid Ennabaoui à la maison de la culture.

« Nous comptons, à travers ces concours, découvrir des talents en écriture du récit, en poésie, en contes pour enfants, en écriture dramatique », a-t-il souligné, avant d’ajouter que « le rôle des bibliothèques principales ne doit pas se limiter à la lecture, mais doit encourager aussi l’écriture créative ».

« Avec ce genre d’initiatives et concours au niveau des bibliothèques principales, nous saurons mettre l’enfant algérien sur les rails du Savoir, de la production intellectuelle et de créativité », a-t-il soutenu, tout en mettant l’accent sur l’évaluation des oeuvres lors de concours d’auteurs et de romanciers.

Au stand de l’atelier de formation en marionnettes, dont la wilaya d’Ain Témouchent accueille son festival national, le ministre a  instruit les responsables du commissariat de ce festival d’intensifier la formation en recourant, s’il le faut, aux  experts étrangers dans ce domaine, assurant que le ministère est prêt à les accompagner.

A la section archéologique de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés, Azzeddine Mihoubi a insisté sur l’intensification des recherches archéologiques au niveau du site de Siga et du sanctuaire royal de Syphax (wilaya d’Ain Témouchent) avec l’implication de spécialistes dans le domaine issus du pays et de l’étranger, ainsi que sur l’importance de ce site archéologique « qui nécessite de l’intérêt en recherche et fouilles ».

Le ministre a visité, dans cette circonscription, différents stands regroupant plus de 200 objets remontant à la préhistoire.

En outre, Azzeddine Mihoubi a assisté à une cérémonie de célébration du Mawlid Ennabaoui Echarif où il a insisté sur la valeur de cette fête .

APS

COMMENTS