SILA 2018 : Remise du Prix de la nouvelle fantastique

La cinquième édition du Prix de la nouvelle fantastique, organisé par l’Institut français d’Algérie en partenariat avec BNP Paribas et Média Plus, vient de récompenser les trois premiers lauréats du concours, en marge de la 23ème édition du SILA.

Les jeunes auteurs ayant participé à cette nouvelle édition ont eu à travailler et réaliser une œuvre littéraire sur le thème : « On dirait le Sud. ». Le jury a reçu, cette année, pas moins de 63 textes, les trois premiers prix ont été décernés à ; Sofiane Aberrane, 1er prix pour, Je le leur avais pourtant bien dit, Mohamed Achraf Bouaoune, 2ème prix pour, Les reliques du monde oublié, et enfin Nibel Sellam, 3ème prix pour Le chant des ancêtres.

L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, présent lors de la ceremonie de remise des prix au stand de l’Institut français au SILA a déclaré : « Cette année le thème était ‘On dirait le sud » parce que le sud de l’Algérie c’est un territoire immense avec de très beaux paysages. L’autre Algérie. Une Algérie merveilleuse avec des paysages époustouflants, des couleurs rouge, jaune, et des Touareg. », il a ajouté : « C’est un thème qui a été retenu par le jury pour ce concours qui a eu un succès puisqu’il y a eu 63 textes qui ont été reçus de l’ensemble du territoire algérien, des quatre coins de l’Algérie. ».

Littérature Algérienne

COMMENTS