Exclu Littérature-Algérienne : Kamel Daoud nous parle peinture

Exclu Littérature-Algérienne : Kamel Daoud nous parle peinture

L’écrivain et journaliste algérien, Kamel Daoud, a bien voulu répondre aux questions de Littérature-Algérienne dans un entretien qui paraitra ce week-end.

Le lauréat du Prix Méditerranée 2018 pour son roman, Zabor, ou Les Psaumes, vient de publier un nouveau livre, Le peintre dévorant la femme, paru en Algérie aux éditions Barzakh et aux éditions Stock en France.

Quelques extraits de l’entretien :

Les textes algériens sur la peinture et l’érotisme sont rares, et cela me permet de penser mon rapport à l’image qui, tragiquement se trouve au nœud de nos douleurs de représentations…

L’Algérien a le droit d’être le centre du monde, de raconter l’universel et d’être honoré pour cela.

C’est une proposition qui m’a été faite par mon amie et directrice de la collection aux Editions Stock : passer une nuit dans le Musée Picasso…

Mise en page 1

Retrouvez en fin de semaine l’entretien exclusif de Kamel Daoud autour de son dernier livre, Le peintre dévorant la femme.

COMMENTS