La chaîne Ennahar TV devant la justice pour l’affaire Boudjedra

Le juge d’instruction de la 10e chambre du tribunal de Sidi M’hamed auditionnera le patron du groupe Ennahar, Anis Rahmani, concernant la caméra caché faite à l’écrivain Rachid Boudjedra, ayant défrayé la chronique au mois de Ramadhan l’année passée.

Pour rappel, le romancier algérien s’est vu demander de répéter plusieurs fois la Chahada, signe de foi dans la religion musulmane. Les animateurs de ladite émission ont été d’une violence inouï avec l’écrivain Boudjedra, beaucoup de personnes ont montré leur désaccord avec les procédés de la chaine de télévision sur les réseaux sociaux ainsi que dans la rue ; Un collectif s’était constitué, un sit-in de protestation avait été organisé devant le siège de l’ARAV (Autorité de régulation de l’audiovisuel).

Le directeur d’Ennahar TV a déclaré qu’il sera auditionné, jeudi 29 mars 2018, par la justice algérienne. Anis Rahmani a déclaré sur son compte Twitter : « Je vais comparaître devant le juge d’instruction (…) pour ‘’enlèvement’’, ‘’torture’’ et ‘’menace’’ (…). Je ne commenterai pas ces accusations mais je vais remettre au juge la vidéo montrant en détails les circonstances de l’enregistrement de la caméra cachée ».

La caméra caché d’Ennahar TV

COMMENTS