Interview : Les livres ont leur Boudoir

Aujourd’hui, Littérature Algérienne est allée à la rencontre de Soffia. Son blog littéraire  est des plus suivi en Algérie, Mon Boudoir Livresque. On y parle littérature et apport des réseaux sociaux à la discipline.

Bonjour, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonsoir, je fais toujours court je suis Soffia Bouziane (avec deux F, j’insiste) une grande amoureuse des livres. Doctorante en sociolinguistique. Accessoirement, blogueuse littéraire.

De quoi parlez-vous dans vos billets de blog ?

Dans mon blog, je publie des chroniques : c’est-à-dire des avis sur mes lectures. Il m’arrive d’écrire des conseils pour guider un peu ceux qui veulent rejoindre la blogosphère. Quelques écrits personnels aussi.

Parlez nous un peu plus de vos chroniques littéraires ?

Alors, j’ai l’occasion aujourd’hui de m’expliquer : je profite donc pour dire que je ne fais pas de la critique littéraire, je ne suis pas formée pour cela. Je n’ai  pas cette prétention (Rire, NDLR). Ma démarche est simple ; je lis un livre, j’essaie de transmettre tout ce qui m’a plu ou déplu dedans. Je présente le genre, l’auteur. Je mets en avant le style de l’écrivain et la construction de ses personnages. Je ne dévoile pas le contenu, j’insinue, je séduis le lecteur pour le pousser à lire.

Quels sont les liens que vous entretenez avec les fans qui sont très réactifs à vos publications sur vos réseaux ?

Eh bien, j’ai tissé des amitiés. J’ai ri et pleuré avec certains, j’ai suivi des conseils et des orientations. J’ai découvert et appris beaucoup avec eux.  Il y a un échange régulier, un petit bonjour, un coucou, un message d’encouragement, ou encore un remerciement et me voilà « reboostée ». Ils m’apportent beaucoup, mais ne le savent pas.

Pensez vous que les nouvelles technologies pourraient redonner l’envie de lire à la jeune génération ?

Absolument, certains ont repris la lecture après des années et d’autres commencent à lire et viennent demander une liste de titres pour replonger ou pour découvrir. Les réseaux facilitent la communication et le rapprochement entre les personnes qui partagent la même passion. L’ensemble des pages sur Facebook et les blogs en est la preuve.

Un boudoir est une petite pièce dans un logement aménagée entre la salle à manger et la chambre à coucher. Pensez vous que c’est la pièce où devraient être entreposés les livres ?

C’est aussi un petit salon élégant pour dame. Dans lequel, autrefois, une dame se retirait pour prendre un thé avec ses intimes. Mes livres sont mes intimes, ma bibliothèque est mon Boudoir Livresque.

Vous avez parlé de quelques écrits personnels, pourriez-vous nous en dire plus

Ce sont des chuchotements, des murmures, des cris timides, des révélations, des déclarations. J’aime écrire, je n’ai pas tout publié dans le blog parce que je travaille sur mon premier recueil de poésie. Sur Wattpad, je publie une romance, une vraie histoire à l’eau de rose (Rires, NDLR) ; très basique, pas du tout surprenante, je l’écris pour mes copines qui se reconnaîtront. Une histoire d’amour qui fait rêver, c’est un peu une évasion vers le DreamLand, un peu cliché mais j’assume mon côté fleur bleue. Mon autre projet d’écriture, celui sur lequel je travaille depuis 3 ans verra le jour bientôt.

Si je vous dis littérature algérienne, vous me rependez…

Ahhh là je saigne. Quand j’entends cette expression, j’ai le cœur qui bat très fort et les images défilent : Kateb Yacine, Mohamed Dib, Assia Djebar, Mouloud Feraoun, Malika Mokkedem, Rachid Mimouni … Envie de citer tous les écrivains algériens , je suis toute émue à chaque fois que je prononce ces grands noms..

Merci de nous avoir consacré du temps, un dernier mot ?

Je vous remercie pour cet honneur, je vous souhaite beaucoup de succès. Je veux aussi remercier toutes les personnes qui me suivent, qui m’encouragent quotidiennement. Cependant, j’aurais aimé lire une interview avant la mienne ; celle de la première page qui a osé un jour relever le défi de parler de livres et de littératures. Je cite les merveilleuses admins de la page  » Je suis jeune et j’aime lire » ; les pionnières de ce mouvement.

COMMENTS (3)

  • comment-avatar
    Soumia mars 13, 2018

    Braaaaaavo ma Sophiiiie ❤❤❤❤❤

  • comment-avatar

    Bravo sophinette ❤ tu restes mon exemple N°1

  • comment-avatar