Prix Assia Djebar : L’ANEP honore les lauréats du meilleur roman en tamazight

L’Agence nationale d’édition et de publicité (ANEP) vient d’honorer les trois écrivains lauréats du Grand Prix Assia Djebar du meilleur roman en langue amazighe, le 1 mars 2018 à bibliothèque principale de lecture publique de la ville de Tizi Ouzou.

Les lauréats des trois premiers Prix Assia Djebar en langue tamazight depuis sa création en 2015 étaient présents, Rachid Boukherroub lauréat en 2015, Lynda Koudache lauréate en 2016 et le lauréat de 2017 Mustapha Zarouri. En plus des trois auteurs les organisateurs de l’événement ont décidé de rendre un vibrant hommage aux édifions El Amel crée en 1997 qui ont édités deux des trois ouvrages récompensés.

Le Prix Assia Djebar du roman est une distinction annuelle destiné à promouvoir la littérature algérienne dans les trois langues, l’arabe, le tamazight et enfin le français. Une dotation est offerte aux lauréats, financé par l’ANEP et l’Entreprise nationale des arts graphiques (ENAG) lors d’une cérémonie présidée par le président du jury.

COMMENTS