Prix international de la fiction en arabe : Amin Zaoui sélectionné

Le roman de l’écrivain algérien, Amin Zaoui, « Jambe au-dessus de jambe » fait partie de la liste des romans retenus pour le Prix international de la fiction en arabe (PIFA).

Amin Zaoui, journaliste, écrivain et professeur de littérature moderne à l’Université d’Alger, le romancier est né à Bab el Assa en Algérie, il fait partie de ses auteurs qui maîtrisent deux langues, ses œuvres sont écrites dans la langue de Molière et dans celle d’El Mutanabbi. Intellectuel algérien il collabore avec le quotidien arabophone echorouk et le quotidien francophone liberté chaque jeudi.

Les lauréats seront connus le 24 avril 2018, une récompense de 10.000 $ sera attribuée aux cinq meilleurs auteurs ainsi que 50.000 $ pour le lauréat 2018. Le Prix international de la fiction en arabe est financé par les Émirats arabes unis.

Les jurys, du prix littéraire le plus important du monde arabe, viennent de publier la liste des romans qui vont concourir pour le prix 2018, il s’agit de :

Ahmed Abdel Latif, The Earthen Fortress (Égypte),

Atef Abu Saif, Christina (Palestine),

Rasha Adly, Passion (Égypte),

Fadi Azzam, Huddud’s House (Syrie),

Antoine Douaihy, The Last Country (Liban),

Walid Shurafa, Heir of the Tombstones (Palestine),

Amir Tag Elsir, Flowers Consumed by Fire (Soudan),

Ibrahim Nasrallah, The Second War of the Dog (Palestine),

Amjad Nasser, Here is the Rose (Jordanie),

Taleb al-Refai, Al-Najdi (Koweit),

Aziz Mohammed, The Critical Case of « K » (Arabie saoudite),

Hamed al-Nazir, The Black Peacock (Soudan),

Shahad Al Rawi, Baghdad Clock (Irak),

Dima Wannous, The Frightened Ones (Syrie),

Hussein Yassin, Ali, the Story of an Honourable Man (Palestine),

Amin Zaoui, Leg Over Leg—in the Sighting of the Lovers’ Crescent (Algérie),

COMMENTS